samedi 3 novembre 2012

A0288 Questions ontologiques sur les linked data

Le web sémantique, après s'être appelé comme ça, s'est appelé ensuite  le web des données, et maintenant le linked data, et de temps en temps, ça dépend, le Web 3.0.

Ces gens qui prétendent que tout repose sur des ontologies universellement partagées, commencent par changer de nom tous les trois ans.

Pour néanmoins leur donner une chance de se rattraper, je leur pose  les questions sérieuses suivantes:

Qui va créer l'URI de Jeanne d'Arc ?

Qui va créer l'URI de mon grand-père paternel ?

Qui va créer l'URI de la catastrophe du tunnel du Mont-Blanc ?

Qui va créer l'URI de la Sanseverina ?

Qui va créer l'URI de la vallée du Cher ?

Et une fois toutes ces URI créées -avec quelques dizaines de millions d'autres-, comment je les retrouve ?

2 commentaires:

Unknown a dit…

Tout "reposerait" sur des ontologies partagées ? alors que le RDF est justement un moyen de publier et de manipuler des données sans avoir de schéma a priori ? ce ne sont pas les ontologies qui permettent de publier des données.

Qui va créer toutes ces URIs ? ceux qui auront besoin d'en parler, pardi ! et s'ils sont plusieurs à vouloir en parler ? qu'ils fassent plusieurs URI si ça leur chante, ou qu'ils réutilisent celle du copain. "who cares" ?

A force de taper sur le web sémantique (ce qui fait toujours du bien à lire, je lis ton blog avec grand plaisir) je me demande si tu ne rates quand même pas la possibilité principale de ces technos qui est de publier des données structurées dans un environnement technique et social décentralisé... ?

Quant à les retrouver ces URIs... peut-être qu'on jour Google les donnera dans ses résultats de recherche ? :-)

Thomas Francart

Jean Rohmer a dit…

A méditer, et approfondir. L'important est d'échanger des points de vue critiques sur la question. Donc, continuons à échanger là-dessus... Merci Thomas.