jeudi 6 septembre 2012

A0241: Vive l'indiscipline

Congrès ECAI 2012 (European Conference on Artificial Intelligence) à Montpellier la semaine dernière.
Énormément de papiers, énormément de sessions, des dizaines de workshops spécialisés, des titres de papiers auxquels je ne comprends strictement rien, ce qui ne facilite pas la conversation pendant l'excellent cocktail.

Conclusion:

La meilleure manière d'augmenter la pluridisciplinarité est de diminuer le nombre de disciplines

3 commentaires:

Jeb a dit…

Vers une discipline du "Tout" ?! La conclusion me semble concerner plutôt la transdisciplinarité ?

Eunika Mercier-Laurent a dit…

et si on supprimait les disciplines pour se concentrer sur les problématiques à traiter ? ex open/big data, environnement...

Jean Rohmer a dit…

Problèmes et disciplines sont orthogonaux.
Un problème N disciplines
Une discipline P problèmes.
S'il y a trop de disciplines, elles s'isolent les unes des autres dans le souci de se différencier pour survivre. Et il devient très difficile de dialoguer entre disciplines.
Si on s'isole dans un problème, on ne voit pas ce qu'il a de commun -peut-être via une discipline- avec d'autres problèmes.
Croiser problèmes et disciplines est sans doute un moyen d'optimiser leur nombre: ni trop, ni trop peu